Home

Nolita cinema, France Télévisions et la  Cohérie Boris Vian se sont associés pour faire naître une collection de 5 courts métrages adaptés de ces scénarios. La collection sera diffusée en automne 2014 sur les chaînes du groupe France Télévisions

– — –
Rue des Ravissantes (de Boris Vian) 42 minutes
Adapté et réalisé par Anne-Laure Daffis et Léo Marchand
avec Jacques Herlin, Cosme Castro, Mathias Pradenas
RDR-03
——–
Sélections : au 7ème festival du film francophone d’Angoulême 2014 / au 11ème festival international du film
francophone de Namur (Belgique) 2014 / 5th Beijing International Film Festival 2015 / Festival International du court-métrage à Clermont-Ferrand 2015 / Semaine du cinéma francophone, Instiut Français de Dakar, Sénégal / Festival Tout un Foin, Bayeux, France / Festival Paris Courts Devant, France / Festival International du film francophone de Tübingen, Stuttgart, Allemagne / Rencontres du court-métrage, Bourg en Bresse, France / Festival du cinéma et musique de film, La Baule, France / Festival du film court d’Angoulême, France / Focus with French Cinema, Greenwich, New-York, Etats-Unis
——–
extrait de la critique TELERAMA sur la collection :
« Résultat :  cinq courts-métrages à l’identité très différente les uns des autres, qui comptent tous une chanson de Vian interprétée par un chanteur contemporain (dont Julien Doré ou Alex Beaupain) – sauf une : c’est le très touchant acteur Jacques Herlin, décédé en juin dernier, qui fredonne On n’est pas là pour se faire engueuler dans le film Rue des ravissantes, l’un de nos préférés de la collection.Les réalisateurs Anne-Laure Daffis et Léo Marchand ont eu la bonne idée de transformer le scénario de Vian en un faux reportage de deux localiers chez France 3, envoyés dans une maison de retraite pour un sujet sur la canicule (alors qu’il tombe des trombes d’eau). Leur rencontre avec l’un des pensionnaires, Gaston Lampion, interprété par Jacques Herlin, va se transformer en un sujet qui mêle fantasmes du vieil homme, crédulité des jeunes gens, tous unis à la recherche de la fameuse Rue des ravissantes. Drôle, délirant et émouvant… très Vian ! »

Caroline Besse

—-
 
Produit par Nolita Cinema : Maxime Delauney & Romain Rousseau
Scénarii originaux de Boris Vian
Supervision des adaptations : Jean Cosmos
—–

Produit par France 2, France 3, Avec le soutien de MyMajorCompany et Fonds d’action SACEM
/ POITOU-CHARENTES